Le temps de la bataille de Muret, 12 septembre 1213

Sac à procès du parlement de Toulouse
Conférenciers : René Souriac, président de la Société des études de Comminges
Date : 19 septembre 2013, de 17h30 à 19h00.
Lieu : Parc des expositions du Comminges à Villeneuve-de-Rivière
Renseignements : Archives départementales - Antenne du Comminges - Espace Pégot - 31800 Saint-Gaudens
Tel : 05 62 00 73 00

Entrée libre et gratuite.


Le jeudi 12 septembre 1213, Pierre II le Catholique, roi d'Aragon, comte de Barcelone et seigneur de Montpellier, meurt à la bataille de Muret, à la tête de ses troupes et de celles de ses alliés, les comtes de Toulouse, de Comminges et de Foix, qu'il était venu secourir contre l'agression des troupes croisées commandées par Simon de Montfort au cours de la croisade des Albigeois. Cet événement considérable change les perspectives géopolitiques de part et d'autre des Pyrénées, la défaite de Pierre II brisant le rêve aragonais d'une construction territoriale qui aurait pu s'étendre sur les deux versants des Pyrénées, de l'Aragon au sud et du Béarn au nord jusqu'à la Méditerranée et à la Provence.

Le 800e anniversaire de cette bataille a été l'occasion pour la Fédération historique de Midi-Pyrénées et deux des sociétés adhérentes, la Société du Patrimoine du Muretain et la Société des Etudes du Comminges, d'organiser à Muret, du 13 au 15 septembre 2013, un congrès sur le thème général suivant :

Le temps de la bataille de Muret

La présente conférence a pour objectif de présenter les objectifs de ce congrès, d'en décrire les axes retenus et les thématiques proposées par communicants ; et de situer le tout dans ce temps si important du début du XIIIe siècle qui voit se dérouler la croisade des Albigeois avec ses massacres, le scandale de la prise de Constantinople (1204) par des croisés, la victoire de Las Navas de Tolosa (1212) en Espagne sur les musulmans, la victoire de Philippe Auguste à Bouvines (1214), la Grande Charte concédée par Jean Sans Terre à ses sujets d'Angleterre (1215), mais aussi la naissance des ordres mendiants de saint François et de saint Dominique.et la théocratie pontificale sous Innocent III.

ad31 - mentions légales